La palette de Pierre

La palette de Pierre

Tourments

 

le_tirage_au_sort_progres_illustre-2-ed833

Gravure en couverture du « Progrès illustré »
supplément au « Progrès de Lyon » du dimanche 1er mars 1891

 

 

 

" Marche Lorraine " musique militaire 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Rappel, n'oubliez-pas de visiter la rubrique LEXIQUE 

donnant des précisions indispensables de vocabulaire, sites et dates historiques :

Lexique Antonin, Saison 2 , Episode 4, Tourments

 

ainsi que la rubrique SOMMAIRE avec un "résumé"

Sommaire de La passion d'Antonin

 

et la rubrique CHRONOLOGIE

Chronologie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tourments

 

 

 

 

 

L’automne a la manie d’affoler les pigeons

Quand des mouettes cendrées tracent leurs arabesques

Sur la Seine qui noie tout espoir de bourgeons

Et qui charrie l’écho de relents soldatesques.

 

 

La scène des tourments qui brise le Chili1

Dicte au Monde l’horreur torturant les colombes,

Et Florence en sanglots voit bien qu’on humilie,

Qu’on chasse et qu’on détruit les rêves des palombes.

 

 

Fuyant l’actualité par un furieux besoin,

Elle mène Irena loin d’ici jusqu’à l’Aube,

Trouvant chez Joséphine un soutien fait de soins,

Du bonheur singulier d’un faitout riche en daube.

 

 

Et le temps se dilue s’accrochant aux chardons,

Aux houx déjà tressés qui trônent sous le porche,

Aux sorties de cueillette ou de pêche aux gardons,

Aux balades au bois et cèpes qu’on écorche.

 

 

Comme le sol de craie2 prolongé de pins noirs,

De vignobles ancrés dans la terre en mémoire,

Bayel ne livre rien sauf en veillée le soir ;

Lors, Joséphine entrouvre un pan de leur histoire :

 

 

« Austerlitz3 rejetait son fils républicain,

Soulignant à l’envi qu’il méritait le bagne.

Un jour, il se rendit chez un bourgeois mesquin

 Lui offrant d’échanger le numéro qui gagne4.

 

 

Il graissa le notaire inscrivant les conscrits

Et trichant sur son âge en remise de bourse

Leur vendit Antonin au Régiment souscrit

Contre deux mille francs, disant qu’il se rembourse !

 

 

Au marché, Louis trinqua pour son fils le soldat

Qui bientôt rejoindrait Toulon puis la Crimée,

Au cœur de la marine investie du mandat

De vaincre l’oppresseur et d’aider l’opprimé.

 

 

C’est bien curieuse chose que d’imaginer

Qu’Antonin accepta de Judas ce négoce,

Mais pour lui ce fut libre qu’il vint à dîner

Avec ceux de « sa Classe »5, éblouis par ce gosse. »

 

 

 

 

 

 

1 Coup d’État du général Augusto Pinochet à Santiago du Chili le 11 septembre 1973. 

2 La Champagne Crayeuse.

3 Louis, dit « Austerlitz ». 

4 Un conscrit de 20 ans pouvait alors échapper au tirage au sort du «mauvais numéro» en se faisant remplacer contre une compensation financière. 

5 La classe d’âge de la conscription est fixée à 20 ans, mais dans mon poème en 1854, Antonin n’a que 18 ans...

 

 

Pierre Barjonet

Novembre 2020

 

à suivre.jpg

 

 

 

 

 

 

 



20/12/2020
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres