La palette de Pierre

La palette de Pierre

Lexique Antonin, Saison 3, Episode 10, Napoléonville

LEXIQUE LA PASSION D'ANTONIN

SAISON 3 " ESPOIRS "

ÉPISODE 10 " NAPOLÉONVILLE " 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien vers le poème : Napoléonville 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ DE PONTIVY À NAPOLÉONVILLE (Napoléonville)

 

 

L'actuelle ville de Pontivy fut une première fois rebaptisée " Napoléonville " sous le 1er empire, puis ayant repris son nom de Pontivy à la restauration (Louis XVIII en 1815), fut à nouveau baptisée Napoléonville sous le second empire, avant que de retrouver définitivement son appellation initiale en 1870.

 

En effet, Napoléon 1er voulut donner une importance majeure à la ville de Pontivy qui s'était illustrée durant la Révolution française en prenant le parti des "bleus" en opposition aux chouans des communes alentours, en lui conférant un statut de place forte militaire et cité de commerce stratégique contre la menace anglaise de blocus des ports bretons.

 

Par sa situation centrale, le premier consul Bonaparte devenu ensuite Napoléon 1er, décréta à différentes reprises d'importants travaux de bâtiments administratifs (caserne, lycée, sous-préfecture, tribunal, prison...), de casernement et de raccordement de la ville aux trois grands ports bretons de Nantes, Brest et Lorient par le tout nouveau canal de Nantes à Brest en canalisant Le Blavet coulant à Pontivy.

 

De la même façon, il reprit en main les destinées de la Vendée en créant la cité militaire de La Roche-sur-Yon rebaptisée "Napoléon-Vendée". Cette ville fut d'ailleurs débaptisée et rebaptisée à... huit reprises ! Il alla même jusqu'à en faire la préfecture de la Vendée en remplacement de la ville historique de Fontenay-le-comte. Tout comme Pontivy, Napoléon III ne manqua pas de la rebaptiser "Napoléon-Vendée".

 

Ayant réorganisé également les routes d'accès à et en Vendée, avec des tracés rectilignes favorisant le déplacement de ses troupes, Napoléon 1er concentra des garnisons efficaces en les disposant de façon centrale avec de larges places propices à leurs manoeuvres dans ces villes.

 

C'est actuellement une ville ouverte sur l'avenir avec environ 15.000 habitants, chef-lieu du Morbihan.

 

Mais son passé historique en fait une cité touristique agréable avec notamment le château féodal majestueux des Rohan ou sur un autre plan, sa gare construite par Napoléon III qui dispose encore de l'inscription de "Napoléonville".

 

 

 

pontivy 2

 

 

 

Plan de la ville voulue par Napoléon 1er avec sa large place et ses rues perpendiculaires

tracées au cordeau

 

 

Capture d’écran 2021-09-30 à 16

 

 

 

Hier...

 

 

pontivy_6

 

 

pontivy_7

 

 

 

pontivy_3

 

 

pontivy-stival_5

 

 

 

Aujourd'hui...

 

 

 

rue du fil

 

 

 

son-pontivy-a-lui_3979806

 

 

 

Pontivy_julio_mmxii_03

 

 

1547738258-2050632448

 

 

 

Pontivy_canal

 

 

1547738258-637424818

 

 

 

la gare construite sous Napoléon III avec sa fameuse inscription de

Napoléonville

 

 

Gar-pondi

 

 

 

Napoleonville_sur_pignon_nord_de_la_gare

 

 

 

 

 

 

 

2/ LE CHÂTEAU DES ROHAN (Napoléonville)

 

 

Ce magnifique témoignage de l'art militaire féodal remonte à la fin du XVè siècle et constitue un patrimoine remarquable comptant parmi les rares châteaux-forts bretons, avec Josselin par exemple, encore en bon état.

 

Il fut édifié en domination Nord de la vieille ville pour les vicomtes de Rohan dont Jean II de Rohan seigneur et maître de Pontivy en 1396. Par la suite il devint propriété du Duché de Rohan (1603).

 

Ayant maintes fois changé de "propriétaire", notamment pendant la Révolution Française quand il fut saisi comme "bien national", il abrita une sous-préfecture, un tribunal révolutionnaire et les soeurs de Kermaria, filles de Jésus (dont je parle dans mon poème "Napoléonville") au titre d'une école de filles de 1841 à 1884. Lesquelles, après l'avoir loué, et obtenant l'autorisation de Napoléon III, achetèrent en 1857 ce château au Duc Fernand de Rohan Chabot pour la somme de 18.000 francs, avant que de le revendre plus tard à nouveau à la famille Rohan.

 

Durant la seconde guerre mondiale, il fut réquisitionné pour abriter des troupes militaires. Classé aux monuments historiques en 1853, il est depuis 1951 loué par la Duchesse de Rohan à la ville de Pontivy pour le franc symbolique et s'ouvre à la visite.

 

 

chateau-feodal-de-pontivy-pontivy

 

 

 

DSCN1204

 

 

DSCN1195

 

 

 

DSCN1203

 

 

 

France_Bretagne_56_Pontivy_02

 

 

 

DSCN1154

 

 

 

 

 

 

 

 



30/09/2021
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres