La palette de Pierre

La palette de Pierre

Lexique Saison 4 Episode 11 TITANIC

 

 

Saison 4, Episode 11, Titanic

 

 

 

 

- ITINÉRAIRE ET CHIFFRES DU TITANIC, LE TITANIC A UN FRÈRE JUMEAU : L'OLYMPIC (Titanic)

 

 

1/ ITINÉRAIRE ET CHIFFRES DU TITANIC. Son trajet ne fut pas, contrairement aux idées reçues, un aller direct de France vers l'Amérique, mais une succession de 3 escales avant la traversée transatlantique. Il appareille d'abord de Southampton, son port d'attache britannique le mercredi 10 avril 1912 à midi pour relier Cherbourg en France le même jour à 18h30. Il repart ce même soir à 20h10 pour l'Irlande et atteindra Queenstown (Cobh aujourd'hui) le jeudi 11 avril à 11h30. Puis, à 13h30, il appareille une dernière fois de l'Europe vers les États-Unis en direction de New-York. 

 

À Southampton, il avait embarqué 953 passagers dont 31 pour la France uniquement (voir mon vers sur les premiers passagers " qui détiennent la 1ère manche " dans ce poème Titanic). Il faillit avoir un grave accident avec un autre paquebot, le "New-York" amarré à proximité car 6 haussières de ce navire furent rompues du fait de l'énorme masse d'eau du Titanic provoquée par ses hélices et son tonnage. Il embarque à Cherbourg 274 passagers, essentiellement de 1ère classe, et comme déjà dit débarque les 31 autres. À Queenstown, ce sont 120 passagers qu'il prend à son bord, essentiellement de 3ème classe, émigrant vers l'Amérique dans le double espoir de fuir la famine irlandaise et de refaire leur vie dans le pays de la liberté... 7 passagers débarquent. Il appareille enfin d'Irlande vers l'Amérique avec 1316 passagers + 885 membres d'équipage, soit 2201 âmes.

 

 

 

 

 RMS_Titanic_3.jpg   

 

 

TTNYLB.jpg

 

 

 

 

Unknown.png

 

 

 

 

Alors qu'il file une vitesse élevée de 22,5 noeuds (41,7 km/h) il heurte un iceberg à moins de 500 mètres pour 30 m de haut le dimanche 14 avril après 23h40 (heure de l'alerte de la vigie) et sombre le lundi 15 avril 1912 un peu après 2h20 du matin, soit 2h40 après la collision, dans une eau glacée à - 3°. Sur ses 2201 passagers et membres d'équipage, la capacité des canots de sauvetage n'était prévue que pour 1206 personnes, et seuls environ 710 rescapés s'en sortiront pour 1491 victimes. N.B : Il est difficile d'avoir un chiffre précis compte tenu de la présence de quelques passagers clandestins.  82 % des hommes sont morts, 25 % des femmes et 50 % des enfants sont également décédés. Par la suite le 17 avril, 337 corps furent retrouvés dont 128 remis à la mer compte tenu de leur état, 

 

Ce n'est qu'à 3h30 du matin que le Carpathia parvient à proximité du lieu du naufrage et procède au secours des rescapés. À 5h30, le Californian arrive à son tour sur place. Ce n'est qu'à 10h50 que le Carpathia lève l'ancre pour New-York et que Joseph Bruce Ismay, l'armateur du Titanic, télégraphie le naufrage du Titanic à la White Star Line dont il était le Président (plus exactement de l'océanic Steam Navigation Company). 

 

 

 

Capture d’écran 2019-05-29 à 11.01.24.png  

 

 

 

 

2/ LE TITANIC A UN FRÈRE JUMEAU : L'OLYMPIC, qui fut d'ailleurs construit avant. Peu connu, n'ayant pas sombré... il n'en termina pas moins une fort belle carrière, de 1911 à 1934, pour être démantelé en 1937. Également construit pour le compte de la White Star Line par les chantiers Harland & Wolff, ce paquebot transatlantique britannique avait fait sa traversée inaugurale le 14 juin 1911, de Southampton à New-York avec pour Commandant, le même que celui du Titanic plus tard (1 an après), Edward Smith !

 

Ses caractéristiques étaient comparables à celles du Titanic, construit à peu près en même temps (à 4 mois d'intervalle) par les mêmes chantiers navals Harland & Wolff de Belfast (Irlande). 

 

 

 

TITANIC : 

 

 

Capture d’écran 2019-05-29 à 12.18.36.png

 

 

 

 

L'Olympic à gauche et le Titanic à droite le 6 mars 1912

 

Olympic_and_Titanic_crop.jpg
 

 

 

OLYMPIC : 

 

 

Capture d’écran 2019-05-29 à 12.17.43.png

 

 

 

 

Olympic_postcard.jpg

 

 

 

 

Il est intéressant de noter que l'Olympic se trouvait en mer, à 500 miles du Titanic lorsqu'il reçut son S.O.S. grâce à leurs puissantes radios, sans pouvoir toutefois rejoindre le lieu du naufrage, étant trop éloigné. Une collecte de fonds fut organisée par ses passagers (1.400 Livres) pour les victimes du Titanic, doublée d'un deuil avec annulation des concerts du bord... 

 

Après le naufrage du Titanic, l'Olympic fut utilisé comme "terrain d'expériences" grandeur nature, ne serait-ce que pour vérifier le temps de réaction entre le changement de cap par action sur la barre et la réalité de la modification de trajectoire, suivant des éléments édictés par les Commissions d'enquête américaine et britannique. Retiré de la flotte de la W.S.L. durant 10 mois, il bénéficia d'importantes modifications : changement d'hélice à 4 pales pour 3 pales, modification des ponts, de la quille avec le renforcement d'une double coque et des compartiments étanches rehaussés (dont 6 submersibles sans conséquence au lieu de 4 précédemment) et ajout de canots de sauvetage !

 

L'Olympic a joué un rôle important de transport de troupes durant la guerre de 14/18 embarquant de 6 à 7.000 hommes. Pour l'occasion, il fut repeint en camouflage de guerre ! 

 

 

  RMTOlympic.jpg  

 

 

Après de nouveaux travaux de restauration en vue de reprendre une activité commerciale, il reprit la mer en 1920 avec 3.036 personnes, en faisant LE plus grand paquebot transatlantique de l'époque. L'un de ses passagers célèbres fut Charlie Chaplin. Sa carrière prit fin du fait de l'évolution de la concurrence, de la fusion de compagnies et du changement des mentalités comportant un moindre intérêt pour les croisières de luxe.

 

 

 

 

 

 



15/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres