La palette de Pierre

La palette de Pierre

Lexique Antonin, Saison 1 , Episode 8, Caisses de Bar

LEXIQUE LA PASSION D'ANTONIN

SAISON 1 " RACINES "

ÉPISODE 8 " CAISSES DE BAR " 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien vers le poème :   Caisses de Bar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TROYES ET LE TEXTILE, LES CAISSES DE BAR (Caisses de Bar)

 

 

 

1/TROYES ET LE TEXTILE ou la rencontre entre la bonneterie d'hier et la production d'articles en tricot, bas, chaussettes, sous-vêtements, coiffures... Troyes en effet, a longtemps été la capitale du textile français avec pas moins de 25.000 ouvriers dans les années florissantes de 1970 que se partagent Irena et Florence.

 

De grandes marques telles Lacoste, Petit-bateau ou Devanlay y figuraient en bonne place, mais avec l'ouverture au marché chinois et la délocalisation, les années 80 marquèrent son déclin. Avec ses "magasins d'usine", Troyes a su miraculeusement se maintenir en employant aujourd'hui environ 3.500 emplois.

 

À l'époque d'Antonin, la ville rendue célèbre par sa bonetterie qui avait supplanté le tissage, comptait pas moins de 10.800 métiers à tricoter. La ville recueillit d'ailleurs de nombreuses distinctions et médailles lors des foires et des expositions internationales.

 

En fait, c'est au 12è siècle que s'installèrent à Troyes petit à petit, des tisserands, drapiers et teinturiers avant que de s'ouvrir au tricot de bonnets, de coiffures et de bas au 16è siècle. Et comme toujours pour ces professions reconnues par les souverains, on est tisserand de père en fils, comme de mère en fille d'ailleurs (les femmes représentaient 61 % des ouvriers en 1921). La renommée de Troyes offrit des bas au roi Henri II en 1559 tout comme à la reine d'Angleterre, Victoria (1819/1901).

 

Ainsi s'étoffa la renommée de la capitale de la maille dont l'enrichissement provenait non seulement de sa production textile, mais aussi de ses taxes et droits de péage perçus depuis le Moyen-Âge, sans oublier la fabrication de machines à tisser, à tricoter et d'aiguilles dans des temps plus récents.

 

Enfin, saluons le couronnement de la Reine de la Bonneterie, Mlle René Kuntz,  le 12 septembre 1909...

 

 

Tony Thoyer_wa_import20

 

 

GILLER_A

 

 

 

vitos-bas

 

 

f456a07610f3f74a6d81b0f3f4a2a985--pub-vintage-vintage-poster

 

images

 

 

 

 

et la Reine de la Bonneterie...

 

 

MB-6032-04-04-reine-de-la-bonneterie-devant-la-préfecture

 

 

 

 

Mlle Rene Kuntz la Reine de la Bonneterie Troyes - 1909

 

 

 

 

 

 

2/ LES CAISSES DE BAR sont de succulentes pâtisseries locales présentées avec leur collerette de papier dans de petites caisses cartonnées.

 

Réalisées à Bar-sur-Aube par une ou deux confiseries, elles se présentent comme des petites meringues très légères faites à base de blanc d'oeuf, de sucre, de vanille, de zestes de citron et d'amandes effilées onctueuses en leur coeur lui conférant son goût si caractéristique.

 

Vraiment délicieuses, ces "caisses" avaient été inventées par un pâtissier  Aubois cherchant à accompagner du champagne, un peu comme les biscuits roses de la Maison Fossier.

 

J'en ai goûté à plusieurs reprises, à chaque fois que je me rendais à Bayel, et je puis vous assurer que c'est un délice exquis ! En revanche, je ne sais s'il en existe encore aujourd'hui, sachant que c'est la boulangerie Carroy qui s'en était faite une spécialité.

 

 

 

Caisses-de-Bar

 

 

 

 

 

 



22/10/2020
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres