La palette de Pierre

La palette de Pierre

Jubilé

Soldiers_Trooping_the_Colour,_16th_June_2007

 

 

 

Musique du 1er Bataillon de Grenadiers de la Garde Royale

Trooping the Colour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rappel, n'oubliez-pas de visiter la rubrique LEXIQUE 

donnant des précisions indispensables de vocabulaire, sites et dates historiques :

Lexique Antonin, Saison 5, Episode 4, Jubilé

 

ainsi que la rubrique SOMMAIRE avec un "résumé"

 Sommaire de La passion d'Antonin

 

et la rubrique CHRONOLOGIE

Chronologie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jubilé

 

 

 

 

 

Qu’elle est drôle la vie se demande Irena1,

Mâchonnant sans complexe un feuillet du programme,

En pensant au week-end qu’un temps elle refréna

Quand Florence2 excitée lui en brossa la trame :

 

 

« Ce serait l’occasion de prolonger les pas

De ce cher Antonin dont l’empreinte fascine

En dissipant la brume qui l’enveloppa

Quand il prit son essor bien loin de ses racines ? »

 

 

Adossées au ferry laissant filer Calais,

Les deux femmes s’imprègnent du ciel peint de mouettes

Songeant au compagnon rejoignant le palais

D’une autre reine alors3, dont l’horizon les fouette.

 

 

Puis s’extrayant du Tube4 en vue de Victoria4,

Les voici traversées par la foule qui grouille,

Les happant dans sa houle aux vapeurs de norias

Dégorgeant ses badauds cernés par les patrouilles.

 

 

La parade royale évente la rumeur

De la reine à cheval dressant en amazone

La liesse populaire aux accents sans humeur

D’un peuple qui jubile en fêtant son icône.

 

 

La fanfare est partout martelant ses tambours,

Dévastant les tympans au vent des cornemuses,

Débusquant ses clairons jusque dans les faubourgs,

Et crissant du pipeau quand les enfants s’amusent.

 

 

Le Jubilé d’argent5 se déverse en torrents

D’uniformes carmin comme un fard qui crayonne,

Grimant l’humble touriste impatient, explorant

Les reliefs d’un passé dont la gloire rayonne.

 

 

« Hello the Grenadiers, Household Cavalry6,

Petits soldats de plomb sur l’échiquier des reines,

Vous remontez le temps de la chevalerie... »

Chantonne ainsi Florence en mal de souveraine.

 

 

« God save our gracious Queen... » reprend de belle ardeur

Le peuple au garde-à-vous, les bonnets d’ours farouches6,

Qui, dans un même élan, se font l’ambassadeur

De la splendeur saluée, chantée à pleine bouche !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Rappelez-vous Irena (retour au XXe siècle), fille de Valentine (la romance de Laurine).

 

2 Rappelez-vous Florence, meilleure amie d’Irena (retour au XXe siècle).

 

3 L’ancêtre de l’actuelle reine d’Angleterre Élisabeth II, la reine Victoria (1819/1901).

 

4 On appelle « le tube » le métro londonien (underground) et la station Victoria est en correspondance avec la grande garde de Londres-Victoria .

 

5 Le « Jubilé d’argent » de la reine Élisabeth II fut fêté en 1977, correspondant à ses 25 ans de règne (succédant à son père George VI le 6 février 1952). N.B. Actuellement, en 2022, elle fête son jubilé de platine, soit 70 ans de règne, faisant d’elle la première souveraine britannique à l’atteindre.

 

6 Ces régiments d’élite font partie de la Garde Royale britannique, appelés aussi les Queen’s Guard, Household Troops ou Guard. À noter que les « grenadiers » coiffés de l’imposant bonnet noir en poils d’ours (une ourse pour les officiers), le sont depuis 1831 en mémoire de la victoire anglaise de Waterloo, comme ultime hommage à leurs troupes, mais aussi à l’admiration de la bravoure de la Garde impériale de Napoléon 1er.

 

 

 

Pierre Barjonet

Janvier 2022

 

à suivre.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



05/05/2022
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres