La palette de Pierre

La palette de Pierre

Colporteur

 

Le_Porte_balle_Karl_Girardet_MP_97

 

 

 

" Le Boléro " (Maurice Ravel)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Rappel, n'oubliez-pas de visiter la rubrique LEXIQUE 

donnant des précisions indispensables de vocabulaire, sites et dates historiques :

Lexique Antonin, Saison 1 , Episode 7, Colporteur

 

ainsi que la rubrique SOMMAIRE avec un "résumé"

Sommaire de La passion d'Antonin

 

et la rubrique CHRONOLOGIE

Chronologie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colporteur

 

 

 

 

 

Soufflant dans son cornet, d’un coup il apparut

Épuisant son ânesse alourdie de sacoches

Encombrées d’un fatras de journaux disparus1,

Précédé des marmots comme mouches du coche.

 

 

Nicolas, Porte-balle2 habitué des chemins

Venait de s’abreuver près du parvis d’église

Que déjà le curé lui bénissait les mains

 Griffées par sa marmotte3 et le cuir des valises.

 

 

Le charron s’avança reluquant le moyeu

D’une roue mal cerclée dont l’âme faisait peine

Et les femmes lorgnant vers des rubans soyeux

 Se poussèrent du coude en soupesant la laine.

 

 

Mais il faisait tant froid sous le vent de Clairvaux,

Qu’on pria Nicolas de chauffer la chopine

Au Relais de l’Écu doté d’un grand caveau

De flacons de Champagne enfouis loin des rapines.

 

 

Au dîner de midi lui fut servi le lard

Qu’il trancha, figurant la fureur en réplique

Contre les émeutiers, Gants-jaunes4 et roublards,

Que la troupe brisa faisant fi des suppliques.

 

 

Et faute de journaux1 Bayel le supplia

De conter haut et fort le sort des barricades,

Et les arrestations que l’on multiplia

Contre les comploteurs nichés en embuscade.

 

 

Austerlitz était là, rouge comme bon sang,

Accompagnant de vin cette fière campagne

Fauchant des députés et bourgeois bien-pensants

Que l’Empereur sabrât comme fiole en Champagne !

 

 

Ses comparses verriers sirotaient le bon vin

Que la Suzon servait en buvant les paroles

D’un Nicolas ravi de son gruau divin

Accompagnant son pain en ragots de vérole

 

 

À l’écart, Antonin mâchouillait un quignon

En songeant aux forçats bannis sans République

Trompés par ce tyran, l’infâme maquignon,

Qu’il maudissait taiseux d’un châtiment biblique…

 

 

 

 

 

 

 

1 Suite au Coup d’État de Napoléon III, la presse fut largement censurée.

2Porte-Balle ou colporteur.

3 La marmotte du colporteur était une boîte en bois munie de caisses s’emboîtant chargées d’articles qu’il portait en bandoulière

4 On appelait Gants-jaunes les jeunes bourgeois émeutiers parisiens s’insurgeant contre Napoléon III.

 

 

 

Pierre Barjonet

Avril 2020

 

à suivre.jpg

 

 



13/06/2020
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres