La palette de Pierre

La palette de Pierre

Victoria

Nightingale_receiving_the_Wounded_at_Scutari_by_Jerry_Barrett

 

 

 

" Londonderry air "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Rappel, n'oubliez-pas de visiter la rubrique LEXIQUE 

donnant des précisions indispensables de vocabulaire, sites et dates historiques :

Lexique Antonin, Saison 3 , Episode 3, Victoria

 

ainsi que la rubrique SOMMAIRE avec un "résumé"

Sommaire de La passion d'Antonin

 

et la rubrique CHRONOLOGIE

Chronologie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Victoria

 

 

 

 

 

Les drames qui se jouent loin des carnets de bal1,

Donnent ci-bas le la qui vibre sans conquêtes,

Chantant le désespoir d’un vague honneur tribal

Frappé de maladies terrifiant les coquettes.

 

 

Le parvis des mourants donne à cet hôpital

Des airs de Bonaparte excommuniant la peste

Des héros moribonds sans combat capital

Comme à Jaffa2 sinon comme ici qui empeste.

 

 

Florence3 n’a de cesse à vaincre les tourments

De ces hommes brisés aux fiévreuses prunelles

Égarées sur les rives des miasmes gourmands

Repus des choléras et typhus criminels.

 

 

Mais la besogne est vaine en butte aux tombereaux

De blessés évacués du Malakoff4 funeste ;

Et sans médicaments tombent ces passereaux

Aux shakos5 déplumés, grelottant sans leur veste.

 

 

La vermine est partout, le gin n’y suffit pas,

Même en brûlant de poudre enflammant les paillasses,

Même en piégeant les rats d’appétissants appâts,

Les vers et les punaises se rient des caillasses.

 

 

Lors, Antonin furieux de voir ces galonnés

Se moquer tant du sort des soldats d’infortune,

S’enquit d’un fort dessein visant à talonner

Ces gradés arrogants que l’hygiène importune.

 

 

Il convainquit Florence un soir de désespoir,

De s’adresser à Dieu plutôt qu’aux saintes ouailles,

D’écrire à Victoria6 la honte de sa gloire,

Lui conter leurs sanglots que ses généraux gouaillent.

 

 

C’est ainsi que leur pli fut porté dans les airs

En relais messagers sous des vents qui frémissent

Et qu’un jour à Windsor, Victoria crut sa chair

Perler d’amères larmes d’hommes qui gémissent.

 

 

Lors, la foudre frappa puis l’on diligenta

Des légats éminents scruter la médecine

En vigueur en Crimée tandis qu’on régenta

Approuvant Antonin, Florence en l’officine.

 

 

 

 

 

 

1 Il faut bien voir que tous les officiers, notamment ceux de la cavalerie anglaise, ne songeaient qu’à conter leurs exploits guerriers au cours de grands bals donnés par les princes galonnés avant leur départ en campagne comme à leur retour, plus hypothétique il est vrai !

 

2 Ce temps fort de la Campagne d’Égypte où en 1799 le général Napoléon Bonaparte rendit visite à ses soldats victimes de la peste bubonique en n’hésitant pas à les réconforter physiquement, fut immortalisé par le peintre Antoine-Jean GROS par son tableau célèbre : « Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa ».

 

3 Florence Nightingale l’infirmière ; voir mon lexique : ICI

 

4 De très nombreuses attaques précédées de bombardements, liées au siège de Sébastopol, ville protégée par la colline et les « mamelons » de Malakoff eurent lieu au printemps comme à l’été puis à l’automne 1855.

 

5 Le shako était un couvre-chef militaire décoré d’un plumet la plupart du temps.

 

6 Il s’agit bien entendu d’Alexandrina Victoria (1819/1901), Reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande, Reine du Canada, Impératrice des Indes et Reine d’Australie, qui régna durant 63 ans et 7 mois.

 

 

 

Pierre Barjonet

Avril 2021

 

à suivre.jpg



16/04/2021
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres