La palette de Pierre

La palette de Pierre

Lexique Antonin, Saison 2 , Episode 1, L'enclume

LEXIQUE LA PASSION D'ANTONIN

SAISON 2 " LUMIÈRE D'ORIENT "

ÉPISODE 1 " L'ENCLUME " 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien vers le poème : L'enclume

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE MARÉCHAL-FERRANT DES CAMPAGNES,   LES FEUX DE LA SAINT-JEAN (L'enclume)

 

 

 

 

 

1/ LE MARÉCHAL-FERRANT DES CAMPAGNES

 

 

avait un rôle indispensable ! Il intervenait non seulement auprès des chevaux, des vaches et des boeufs, mais également dans la fabrication de nombreux outils et accessoires, ainsi que dans leur réparation.

 

Il en existait pratiquement dans chaque village. À partir de son atelier et selon le cas d'une forge mobile, il ferrait bien entendu les chevaux (principalement), mais s'occupait aussi de conseiller les paysans sur la conduite à tenir avec leurs bêtes de somme. Un peu comme le rebouteux pour les humains, il exerçait ses talents de "vétérinaire" avant l'heure.

 

À partir de sa forge, il se chargeait de la conception et de la réparation d'un grand nombre d'outils agricoles et d'instruments du jardin (attelages, charrues, socs, herses, faux, pelles, binnettes, rateaux, pics, pioches, etc.) et l'on pouvait savoir quelles étaient ses priorités en fonction des saisons (semis, serclage, labours, moissons...).

 

Mais pas seulement ! Son métier le conduisait aussi à forger les ustensiles de la vie quotidienne et de la cuisine tels les trépiers, les anses de marmites, les crémaillères, les grils, etc.

 

D'une manière générale, cet artisan, bien souvent compagnon du Devoir du Tour de France portant des boucles d'oreilles symbolisant des fers à cheval comme le voulait la coutume, faisait la joie craintive des enfants par le côté mystérieux de son antre avec le feu, l'âcre odeur de la fumée de corne brûlée, le grand soufflet et le son du marteau frappant le fer porté au rouge sur l'enclume, toujours en cadence, notamment par le travail à deux avec l'apprenti. Et quand d'aventure un marmot était plus attentif que les autres, il se voyait parfois offrir un fer à cheval portant chance...

 

On le payait deux fois l'an, mais plus souvent, on préférait échanger avec lui des victuailles, du grain ou mieux de la farine, de la marchandise, du cidre ou de la bière et du bois contre ses services. Le troc avait largement cours dans nos campagnes.

 

Sa disparition progressive s'accéléra avec l'apparition des engins agricoles dont les tracteurs, remplaçant les boeufs et les chevaux, mais il en reste encore un peu plus d'un millier aujourd'hui, itinérant de fait de haras en écuries et  de carrières en manèges.

 

 

 

 

 

marc3a9chal-ferrant

 

 

resize

 

 

 

images 2     images

 

 

 

 

 

 

2/ LES FEUX DE LA SAINT-JEAN

 

 

sont une tradition ancestrale de nos campagnes.

 

Le 21 ou le 22 juin, au solstice d'été avec le jour le plus long de l'année, cette fête mi-païenne, mi-carrillonée (lors de la Saint-Jean en la nuit du 23 au 24 juin), "garantissait" d'ouvrir les prochaines moissons en les préservant des intempéries, des démons, des orages et de la foudre...

 

Au village, tous l'attendaient avec impatience, car elle permettait de se mettre en valeur en revêtant ses plus beaux atours (dont les fameux rubans), pour festoyer en buvant plus que de coutume, veiller tard pour les petits, danser autour du feu et pour les plus intrépides, montrer son audace en sautant par dessus les braises tard dans la soirée, alimentant de fait de prochains commentaires et ragots à la veillée, au four de village, à la meunerie ou naturellement au lavoir...

 

La légende voulait que les tourtereaux qui sauteraient ensemble par dessus le feu rencontreraient l'amour dans l'année et se marieraient avant la prochaine Saint-Jean. Les feux de la Saint-Jean offraient donc là, l'occasion de trouver fortune auprès de l'âme soeur... 

 

Dans la tradition populaire, la fête de la Saint-Jean tient une grande place en témoignage de notre héritage culturel des campagnes. Aujourd'hui, la fête de la musique l'a remplacée

 

et pour votre serviteur, son anniversaire, né un 21 juin ;-)

 

 

 

 

Feu_de_la_Saint-Jean

 

 

The_Feast_of_Saint_John

 

 

Midsommardans_av_Anders_Zorn_1897

 

 

Fire_of_St

 

 

Midsummer_bonfire_closeup

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



19/11/2020
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres