La palette de Pierre

La palette de Pierre

Présages

 

IMG_4416 copie

 

" Baguettes de pluie " Illustration originale Pierre Barjonet - mars 2023 -

40/30 - Sanguine, craie conté, crayons couleur

 

N.B. Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

 

 

Beethoven - sonate n°23, opus 57 " Appassionata "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conseils pour mieux suivre le déroulement de votre saga :

 

N'oubliez-pas de visiter la rubrique du sommaire

avec un "résumé" de l'épisode en cours :

SOMMAIRE

 

ainsi que la rubrique chronologique :

CHRONOLOGIE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présages

 

 

 

 

Et la foudre s’abat, défrichant les grands pins,

Enflammant les bouleaux et figeant les ténèbres

De milliers de flambeaux débusquant les sapins

Zébrés d’éclairs d’acier d’un augure funèbre.

 

 

L’orage en ses tambours déroule la fureur

Des cascades armées de mitraille de grêle

Aux boulets fracassant les chevaux des sabreurs,

Hachant bois et gibiers, soldats ou tourterelles.

 

 

Le déluge soudain, ravine les vapeurs

Des plaines surchauffées par les longues colonnes

Des troupes trop pressées de quitter la torpeur

Des marches cadencées vers la Russie félonne.

 

 

Ça fait déjà six jours que l’empereur chuta

D’un écart de cheval affolé par un lièvre.

Et tous de se signer quand du ciel l’on scruta

Le présage mauvais d’une campagne en fièvre...

 

 

Le tonnerre et le vent s’enchaînent si violents

Que les hommes pourtant, coutumiers des tempêtes,

Grelottent déprimés et fuient en immolant

Leur bivouac ruisselant qui se prend d’escampette1.

 

 

Nicolas ne dit mot, prostré contre la peau

Du tambour bombardé par la pluie diluvienne.

Il se force à songer au salut du drapeau,

Puis en fermant les yeux, il s’en retourne à Vienne...

 

 

Et quand vient le matin, la douleur dans ses reins

Anesthésie la vue pétrifiée des montures

Embourbées jusqu’aux flancs, gelées par le terrain

Sous la neige grêlée précoce en sa torture.

 

 

Protégeant son tambour à la caisse tordue,

L’enfant se croit cerné de monstrueux fantômes,

Car après les chevaux aux cavaliers perdus

Son cauchemar se recharge en spectres monochromes.

 

 

Sans le moindre combat, ce temps fit tant de morts

Que les Vieux de la Vieille2 en recrachent leur chique

En maudissant la boue qui sculpte sans remords

La sombre égalité des fosses anarchiques.

 

 

 

 

 

 

Pierre Barjonet

Février 2023

 

à suivre.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saga poétique romancée « Le carnet gelé » créée par Pierre BARJONET

a/c janvier 2023

Saison 1 « Marchons », Poème 2 « Présages » (février 2023)

 

 

 

 

 

Après les fortes chaleurs, la poussière et la sécheresse du début de l’été, un terrible orage s’abattit sur les troupes à des lieues à la ronde, dans la nuit du 29 juin 1812, gelant littéralement hommes et montures affamés, éteignant les feux, emportant les bivouacs sous des trombes d’eau, de grêle et même de neige. Cette nuit et les jours qui suivirent firent de nombreuses victimes de la morsure du froid, de chutes d’arbres, de la dysenterie, voire de noyade. 10.000 chevaux périrent devenus fous de panique attachés dans leurs enclos ou morts d’avoir brouté de l’herbe mouillée et du blé vert mêlés à la paille humide arrachée des toits des chaumines, faute d’avoine et de foin sec !

 

Cet orage parut comme un mauvais présage, d’autant que Napoléon chuta de cheval un peu avant, le 23 juin, murmurant d’après ce qu’en a dit le Maréchal Berthier à Caulaincourt : « C’est un mauvais présage, un Romain reculerait », et que de son côté, le Tzar eut la pénible mésaventure d’un parquet s’effondrant sous son siège lors d’un bal à Vilna dans la nuit du... 23 au 24 juin !

 

 

 

 

NOTES DE LECTURE ET DE SITUATION HISTORIQUE

 

 

1 Des troupes ayant quitté ou perdu leur Corps d’armée fuirent en profitant de la panique, désertèrent et se livrèrent par la suite à des pillages pourtant vivement interdits sous l’Empire. Considérés comme des maraudeurs devenant dès lors des « trainards », ces milliers d’hommes, souvent issus des troupes alliées, furent regroupés, gardés puis réaffectés quand ils ne furent pas tout simplement punis et fusillés pour l’exemple.

 

2 Les « Vieux de la Vieille » ne sont pas que le titre d’un certain film humoristique... mais bien en l’occurrence, le nom alors donné aux Grognards de la Vieille Garde (de la Garde Impériale).

 

 

 

 

QUELQUES ILLUSTRATIONS

 

N.B. Un certain nombre de photos sont tirées du site " Russia Beyond " qui retrace entre autres, et à mon avis de façon fort objective, l'histoire de la Russie.

 

Voir le site en suivant ce lien : Russia Beyond français

 

 

 

Sur la route de Moscou, après le passage du Niémen, avant Vilna puis ensuite Kovno

 

carte-campagne-de-russie-napoleon-1812-borodino-moskowa-berezina

 

 

campagne-de-russie-1

 

 

 

Sur la route de Moscou, après le passage du Niémen, avant Vilna puis ensuite Kovno

 

 

IV_corpo_durante_la_campagna_di_Russia

 

 

(Rappel) Le passage du Niémen, sur trois ponts jetés par le Génie

 

Napoleon_Neman

 

 

 

images

 

 

 

images 2

 

 

 

Vilna (Vilnius) carte ancienne

 

 

16th-century-carte-de-vilnius-lituanie-vilna-lituaniae-metropole-2m9cwxk

 

 

Au bivouac...

 

dessin bivouac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



14/03/2023
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres