La palette de Pierre

La palette de Pierre

Lexique Saison 5 Episode 5 MARIE

 

Saison 5, Épisode 5, Marie

 

 

 

 

-  MARIE CURIE & SON LABORATOIRE AU QUARTIER LATIN (Marie)

 

Notre physicienne mondialement connue pour ses travaux remarquables traitant notamment des substances radioactives, née à Varsovie en 1867 était polonaise d'origine (voir la référence polonaise dans mon poème...). 

 

Veuve trop tôt de Pierre Curie, mort accidentellement en 1906, elle le remplace comme chargée de cours de physique à la Sorbonne avant que d'être nommée professeur titulaire en 1908 et de devenir ainsi la première femme professeur des universités de France. Elle était déjà la première femme Docteur es physique de France (1903) - reçue 1ère à l'agrégation de mathématiques en 1896 - 

 

Le 25 juin 1903, elle obtient avec son mari Pierre Curie en association avec Henri Beckerel, le Prix Nobel de physique pour la découverte de la radioactivité naturelle, devenant ainsi la première femme honorée d'un prix Nobel ! Mais ce n'était pas fini... Elle décroche un deuxième Prix Nobel le 10 décembre 1911, cette fois seule et en chimie pour avoir isolé du radium métallique et déterminé sa masse atomique par ses travaux sur le polonium et le radium (voir mon poème sur les Suédois). Elle reste la seule femme à ce jour, ayant reçu deux prix Nobel et la seule personne au Monde à avoir été récompensée dans deux domaines scientifiques différents !

 

N.B : Il va de soit que le rapprochement entre ma Romance de Laurine et la vie de Marie Curie n'est que pure création romanesque sortie tout droit de mon imagination - Pierre

Nous verrons la suite de son activité durant la Grande Guerre, dans un autre poème de Laurine.

 

Son nouveau laboratoire, qu'elle inaugure en 1909, faisant suite au hangar abandonné de la rue Lhomond qui lui servait de local avec son mari, se tenait au quartier Latin sur la montagne Sainte-Geneviève (voir mon poème) entre la rue d'Ulm et la rue Saint-Jacques donnant sur une rue rebaptisée aujourd'hui (depuis 1967) rue Pierre et Marie Curie, et abritant l'Institut du radium dont le musée Curie (au n° 1 à Paris 5ème).

 

N.B : C'est donc dans son laboratoire de la montagne Sainte-Geneviève qu'en cet hiver 1914 elle reçoit Laurine, venue la visiter à son tour, après les Suédois rencontrés à Stockholm pour la remise de ses Prix Nobel.

 

 

 

Pierre_and_Marie_Curie.jpg  

 

MCP1642.jpg  

 

Marie_Curie-Theses_1903.jpg  

 

1920px-Nobel_Pierre_et_Marie_Curie_1.jpg




 

 



24/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres