La palette de Pierre

La palette de Pierre

Baronnie

Fordwich-4JPG

 

 

 

Music Country " Big river " par Johnny Cash 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exceptionnellement, il n'y a pas d'article correspondant

à ce poème dans le Lexique, car inutile,

sachant que les notes et illustrations

de bas de page de ce poème sont assez complètes.

 

Sinon, n'oubliez-pas de visiter : 

 

la rubrique SOMMAIRE avec un "résumé" : 

Sommaire de La passion d'Antonin

 

et la rubrique CHRONOLOGIE : 

Chronologie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Baronnie

 

 

 

 

Dressé sur le pontage1 humant l’air matinal,

Le grand collie veillant sur sa fière maîtresse

Embarque le sillage à l’affût animal

D’un flair pistant sur l’eau les oiseaux en détresse.

 

 

Le présent de la reine offrant son noble chien

À la Maître-verrière, en œillade complice,

Combla d’Anne le goût d’aimer au quotidien

Son nouveau compagnon, Sharp2 aux tours de malice.

 

 

Ils sillonnent ensemble les bosquets du parc,

Naviguent sur la Stour3, pataugent dans la boue

Les rives détrempées du fleuve des monarques,

Et foulent à l’envi la futaie de bambous.

 

 

La Baronnie4 domine un océan de verts,

Aux rives anisées d’absinthe ou de chartreuse,

Aux parfums mentholés de trèfles bien ouverts

Et goûteux verts amande ou pomme d’amoureuse...

 

 

Le Jardin d’Angleterre5 en bienheureux Comté,

Donne au Kent la douceur des fleurs et la verdure

Éprises de Fordwich6 qu’on aime à décompter

Dans ce vallon de paix, teint d’amour qui perdure.

 

 

Antonin s’est enquis d’apprivoiser l’endroit,

« Green House4 » aux buissons préservés des poussières.

Aérant le décor au luxe maladroit,

Il ouvre les volets de cet antre glaciaire...

 

 

Jean s’est mis en devoir d’arpenter le pays,

Précédé par Décret de royale tutelle7.

Son accent de Frenchie fait qu’on lui obéit

Non sans rire narquois pour son verbe pastel.

 

 

Il cherche des maçons, menuisiers et couvreurs,

Artisans du bonheur à l’atelier de verre

Que d’un élan joyeux dans leur folle ferveur

Tous trois veulent bâtir en devançant l’hiver.

 

 

La terrasse résonne aux aboiements curieux

De Sharp qui se faufile entre chaque attelage,

Bousculant les livreurs malgré leur air furieux,

Et flairant le fatras de leur grand déballage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Il s’agit de l’avant d’une barque en forme de banc.

 

2 J’ai nommé dans ma romance Sharp, le royal collie offert par Victoria à Anne, en hommage au véritablement nom d’un collie réellement possédé par la reine Victoria.

 

3 La Stour est un fleuve côtier anglais traversant le Comté du Kent, prenant sa source près d’Aschford, passant par Canterbury et se jetant dans la mer du Nord, au sud-est de l’Angleterre.

 

River_Stour_in_Canterbury,_England_-_May_08

 

 

 

4 « Green House » est le domaine offert en Baronnie de pairie (noblesse de Grande-Bretagne héréditaire siégeant à la Chambre des Lords) à Antonin par la reine Victoria (dans ma saga, of course !).

 

5 On appelle « Jardin d’Angleterre » le Comté du Kent, pour être un véritable joyau du Sud-Est connu pour ses jardins fleuris et verdoyants, ses châteaux aux parcs vallonnés et ses côtes aux falaises spectaculaires.

 

Capture d’écran 2022-03-31 à 11

 

 

6 Fordwich est une charmante petite commune anglaise de 300 âmes où je situe dans mon poème la Baronnie d’Antonin « Green House ». Elle se tient dans le Kent, en bordure de la Stour, au Nord-Est de Canterbury.

 

Capture d’écran 2022-03-31 à 11

Fordwich-1JPGfordwich-river-tours

 

 

 

 

7 N’oublions pas que la Reine Victoria vient de faire d’Antonin un Lord, Baron de Scutari possédant Green House (voir mon poème « Collie »).

 

 

Pierre Barjonet

Mars 2022

 

à suivre.jpg

 

 

 

 



06/07/2022
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres