La palette de Pierre

La palette de Pierre

Crépuscule Alpin

Crépuscule Alpin
Crépuscule Alpin :

Crépuscule Alpin

- Huile sur toile 20P Janvier 2020 Pierre Barjonet -

Devant publier prochainement le poème " Clarée " faisant partie de ma " Romance de Laurine ", j'ai été inspiré par ce paysage de montagne dont les neiges tardent à se renouveler mais dont le givre bleuit au crépuscule...

N.B. J'en prendrai une photo plus fidèle prochainement

Pierre

 

 

 

 

 

 

 





Commentaires

  • Trinh LÊ 38 messages

    Magnifique paysage de montagnes! Félicitations, Pierre!
    Les lumières rougeoyantes du crépuscule accentuent toute la majesté et la splendeur des montagnes!
    Je suis heureuse que tu as repris les pinceaux!

    • Jeuvac 1922 messages Site web/blog

      Bonjour Trinh,
      Je te suis très reconnaissant de ce que tu me dis là. Ton soutien m'encourage à reprendre davantage mes pinceaux que ces derniers temps. Et je suis vraiment ravi de voir que ce paysage emporte ton appréciation favorable.
      Merci beaucoup !
      Je te souhaite une très belle journée
      Amitiés

  • Aquarella 299 messages

    Coucou Pierre !
    Bon retour à l'artiste peintre !!! Yesssss ! ;-)
    Françoise a totalement raison : tu as un style, une signature, une patte qui n'appartient qu'à toi !
    J'aime vraiment beaucoup ce tableau à la fois sombre et lumineux, qui me rappelle un peu le tableau d'automne que tu avais abandonné.
    Cette chaîne de montagnes lui ressemble mais elle est plus sauvage, plus froide et aride, avec une sensation d'espace immense et glacial, malgré le ciel enflammé.
    Le contraste des couleurs nous saisit dès le premier regard, puis nous emmène ensuite derrière l'horizon avant que l'oeil ne vienne à nouveau "fouiner" dans les gorges mystérieuses, voire un peu inquiétantes, de ces hautes montagnes...
    Très beau tableau que j'aime beaucoup.
    Bravo, Pierre !

    • Jeuvac 1922 messages Site web/blog

      Bonjour Françoise,
      Je te remercie vivement de ton commentaire chaleureux ainsi que pour ta description entrant littéralement dans mon paysage. Tu as vraiment un talent sûr pour décrire de fort belle façon les images portant environnement de nos textes ou peintures. Je suis très admiratif de cette capacité (j'imagine qu'à l'école tu devais faire des jaloux en rédaction ;-), mais aussi reconnaissant car, il m'est arrivé plus d'une fois en te lisant, de ranimer mon imagination voire de découvrir à mon tour un élément important de mes textes ou toiles. Ici, par exemple, c'est le "derrière l'horizon" qui me plait, me conduisant peut-être, bientôt, à une nouvelle toile...
      Quant à mon style, franchement, je ne sais pas. Oui, bien entendu, j'ai forcément une façon de peindre, ne serait-ce déjà qu'à travers le choix des ambiances en paysages que j'entends représenter. Oui, j'ai une façon de brosser mes toiles et oui, de mélanger mes couleurs - de façon non académique d'ailleurs en m'écartant des limitations d'étude à grand renfort de règles n'imposant par exemple que le mélange des trois couleurs primaires - quoiqu'il me faille assez souvent hésiter entre deux façon de peindre (vive et spontanée ou plus soignée et travaillée). Mais non, enfin, presque non, je n'ai jamais ni tenu, ni cherché à avoir un style. Je m'en suis toujours passé, au sens où j'estime que chaque création, derrière la nature même de son sujet, mérite un traitement différent. Cela dit, quand on observe plusieurs de mes toiles, on peut aisément remarquer, avec des nuances par époques liées à l'âge, des similitudes donnant dès lors le sentiment d'un style. Alors, style ou pas ? Je ne sais pas. Je crois que la réponse tiendrait dans une plus grande production...
      Je suis content d'avoir renoué avec la peinture en exorcisant mon échec précédent, mais je reviendrai sur l'automne... à l'automne :-)
      enfin, je te dois une vérité. J'ai commencé cette toile il y a une bonne semaine. Et j'ai écrit mon poème "Clarée" (de Laurine) cette semaine (N.B. : ce n'est pas le prochain. Avant, il y a "Jeux"). Et franchement, l'un et l'autre ont déteint réciproquement, m'amenant à modifier mon paysage afin d'opposer le contraste entre la dépression et l'espoir (pour la toile marquée par mon texte) et me conduisant à accentuer le contraste entre le froid et la chaleur dans mon texte (renforcé par la vision de ma toile).
      De fait, si j'ai publié avant ma toile, pour ne pas alourdir la "vision" du poème, elle ne prendra que mieux son sens qu'avec Clarée...
      Merci encore,
      Bises

  • Jeuvac 1922 messages Site web/blog

    Astuce pour voir les toiles en très grand :
    aller sur " Nouveautés picturales " puis en dessous, sur le diaporama " Dernières toiles " et cliquer sur le symbole de plein écran qui apparaît en laissant la souris pointer en haut à droite du diaporama, puis naviguer entre les toiles avec les flèches horizontales

    • françoise 213 messages

      Pierre, tu as vraiment un style! Très belle ambiance entre la roche et le feu du ciel. Harmonie des couleurs, belle impression de profondeur avec ce premier plan très fort. Bravo!!!

      • Jeuvac 1922 messages Site web/blog

        Merci vivement Françoise pour ton commentaire encourageant et... rassurant, dont je goûte vraiment l'enthousiasme.
        J'ai voulu rendre ce contraste, effectivement, de feu et d'empreinte glacée livrant la vallée au crépuscule d'hiver...
        Amitiés